Humanitaire à la mosquée de Vauréal

Abstrait :​

Les actes humanitaires sont un élément essentiel de la pratique religieuse pour le musulman, les textes coraniques et prophétiques appelant en effet à l’action humanitaire. Ils sont de nature obligatoire ou incitative et n’excluent pas les non-musulmans de l’aide humanitaire. Pour un musulman, entreprendre un acte humanitaire est une manière d’effacer ses péchés. Les mécanismes mis en place par la religion (zakat, waqf, kaffara) ont un impact considérable sur la vie de la population : la libération des esclaves autrefois, un soutien important pour les plus vulnérables. Divers organismes mondiaux suivent nos textes pour élaborer leurs programmes humanitaires dans différents domaines. L’humanitaire est l’un des principes fondamentaux de la religion musulmane. Cette dimension religieuse motive les aspects émotionnels et obligatoires de la charité.

Caractère obligatoire :

La religion musulmane considère les actions humanitaires et le devoir d’aider comme des obligations religieuses auxquelles sont tenus tous les musulmans, riches et pauvres. L’Islam a également mis en place des mécanismes pratiques pour gérer l’aide humanitaire, comme la zakat.